BLOG

Tout savoir sur le polo

LES DIFFERENTS COUPS DE MAILLET AU POLO

Il existe quatre coups principaux, chacun envoyant la balle en avant ou en arrière.


Photos Antoine Delaporte, Nacho Corbalàn

1 – Le coup droit

2 – Le coup de revers ou back à droite

3 – Le coup de revers ou back à gauche

4 – Le coup droit à gauche


En anglais ils sont traduits en offside quand ils se font du côté droit du cheval et en nearside quand ils se font du côté gauche du cheval. En forehand pour un coup vers l’avant et en backshot pour un coup vers l’arrière.


La préparation d’un swing est longue et doit s’anticiper d’autant plus que le cavalier est débutant. On entend par anticipation le timing entre le galop du cheval, la position requise du cavalier pour être stable et le bon moment pour frapper la balle au bon endroit.


A ces quatre coups principaux s’ajoutent :


5 – Le coup droit sous l’encolure

6 – Le coup à gauche sous l’encolure

7 – Le coup derrière la queue

1 - Le coup droit ou offside forehand :

C’est le coup le plus souvent utilisé, réalisé en avant et procurant le maximum de puissance. C’est le coup des remises en jeu, de l’attaque ou de la distribution de balle. Le coup doit partir de très haut avec le bras et le coude relevés pour amener le maillet dans un plan parallèle au cheval et faire un swing ample. La balle est frappée à hauteur de l’étrier ou de l’épaule du cheval à 30 ou 50 cm du cheval. Regarder la balle au moment de la frappe, appuyer sur l’étrier droit pour mieux se stabiliser.


2 - Le coup de revers du côté droit ou offside backshot :

C’est le coup de défense par excellence pour dégager une balle vers les côtés. Le coup part de très haut aussi, la main droite au-dessus de l’épaule gauche et le bras tendu pour finir en extension en arrière vers la croupe du cheval. La balle est frappée derrière l’étrier. Souvent ce coup est porté sous forme d’un swing réduit à la rotation du coude uniquement pour des dégagements en semi-urgence voire avec une rotation du poignet si le cavalier est déjà sur la balle.


3 - Le revers du côté gauche ou nearside backshot :

C’est un coup classique au polo permettant de dégager dans l’axe arrière du cheval. Coup de défense efficace, il s’attaque toujours haut au-dessus de la tête du cheval, bras et avant-bras tendus et se termine vers la croupe droite du cheval.


4 - Le coup droit à gauche ou nearside forehand :

Ce coup est utilisé pour envoyer la balle vers l’avant si celle-ci a changé de trajectoire après un coup droit, pour éviter de faire des zigzags devant un autre cavalier, ce qui est interdit. Il faut croiser la main droite par-dessus la main gauche qui tient les rênes, taper la balle avec le revers du cigare à hauteur de l’épaule gauche du cheval. Ce coup comme les autres demande une bonne position des épaules qui sont tournées et donc une rotation du bassin et du dos.

Dessins de P. Chambry

Les autres coups sont des variantes :

5 - Le coup droit sous l’encolure ou offside neck shot :

Ce coup permet de replacer une balle vers le centre du terrain ou de viser les buts avec un angle fermé. Il s’effectue principalement par une flexion du poignet et une flexion moindre du coude. Il demande de l’anticipation et une synchronisation avec la course pour frapper la balle en avant du cheval.

6 - Le coup à gauche sous l’encolure nearside neck shot :

Même coup que le précédent mais il nécessite de croiser la main droite par-dessus l’encolure et d’attraper la balle avec le revers du maillet.


7 - Le coup derrière la queue à droite ou offside tail shot :

La balle est frappée avec la flexion du poignet bras tendu derrière la croupe. C’est aussi dans ces conditions que l’on apprécie d’avoir un dos musclé et agile. Ce coup demande que le cheval puisse être en appui sur les postérieurs comme pour une pirouette pour que le cavalier puisse se pencher suffisamment en arrière et taper une balle à hauteur de la croupe.


Au-delà de ces principaux coups, il existe aussi les dribles, petits coups bras tendu ou légèrement fléchis qui permettent de contrôler la balle sur des trajectoires en courbe ou sur des droites. Enfin pour les virtuoses il y a les reprises de volée en l’air, les tacles de la balle au sol pour la faire décoller et l’envoyer par reprise de volée, une jonglerie de pro...

Rappel des règles du polo

Tous ces coups s’effectuent, bien entendu, dans le respect des règles. Les joueurs doivent frapper la balle à l’aide d’un maillet tenu de la main droite, alors que les rênes et la cravache sont tenus de la main gauche. Le principe est de l’envoyer dans les buts adverses, entre lesquels la balle doit passer, à quelque hauteur que ce soit. Il n’y a pas de gardien de but.

Après chaque but, ou goal, les équipes changent de côté et la remise en jeu s’effectue au centre du terrain. Les matchs sont placés sous le contrôle de deux arbitres à cheval et d’un juge de touche.

Si durant les trente dernières secondes d’une période, la balle sort du terrain, heurte les planches du bord de terrain ou entre dans les buts, la période est immédiatement arrêtée. Hors un but, une période débute là où la précédente avait cessé.


Les fautes et interdictions

Les joueurs n’ont pas le droit de couper la ligne de trajectoire de la balle lorsque cette dernière est frappée, ceci afin d’éviter que les chevaux se percutent. Dans le cas contraire, ils commettent une faute. Mais ils peuvent s’accrocher les maillets (hook), se marquer pour pousser l’adversaire hors de sa ligne et inverser le sens du jeu en venant à côté du joueur ayant la balle, afin de la frapper à contre-sens de l’action.

Quand une faute est sifflée pour une action trop violente (maillet passé entre ou devant les jambes d’un cheval, ligne de la balle coupée par un joueur ...) une pénalité est donnée. Les pénalités se tirent à 30, 40 ou 60 yards (un yard est égal à 0,90 m) des buts, toujours sur la ligne en avant de la faute. Les corners se tirent à 60 yards.


Source Polo31


#Polopedia

#jeudepolo

#Joueurdepolo

#polo


1 commentaire

Posts récents

Voir tout