BLOG

Tout savoir sur le polo

Technique, Démarrer ou s’arrêter, toujours assis dans la selle.

Technique de jeu de polo commentée par Dominique Pan
© Antoine Delaporte

Pour démarrer la position est assise, penchée avant, et pour s’arrêter elle est assise, penchée en arrière. La plupart des joueurs amateurs adoptent une position intermédiaire légèrement en avant et la conserve quoi qu’il arrive, sans doute par souci de sécurité. Impossible dans cette position d’aider le cheval à modifier son équilibre. Or tout l’enjeu de l’équitation polo est là : aider le cheval à modifier son équilibre c’est-à-dire à transférer son poids de l’avant vers l’arrière, et vice et versa.

Quand le cheval démarre au maximum de ses capacités, il projette tout son poids vers l’avant en poussant avec ses postérieurs. L’accélération est violente. Il faut que le joueur l’anticipe en se penchant franchement vers l’avant.


Dans le démarrage, il y a deux choses essentielles. Avancer les mains vers la bouche en dépliant son bras de façon à ouvrir la porte et à éviter au cheval de buter contre la main. La deuxième chose est d’avancer le haut du corps vers l’avant, tout en restant assis dans sa selle pour pouvoir utiliser ses jambes au maximum. Démarrer ou accélérer c’est la même chose, le joueur reste assis. Ce n’est que lorsque le cheval est en pleine vitesse et qu’il ne peut accélérer davantage que le joueur va se mettre en équilibre pour soulager le cheval, comme un jockey de plat.

A l’inverse lorsqu’on veut s’arrêter, il y a deux préoccupations principales. D’abord aider le cheval à modifier son équilibre et à transférer son poids vers l’arrière. Ensuite, deuxième préoccupation et non des moindres, éviter que la force d’inertie ne projette le joueur vers l’avant. Si le joueur perd l’équilibre vers l’avant, il perd une partie de ses moyens. Le temps de se rétablir, le jeu s’est retourné et repart dans l’autre sens. De plus, si le joueur est en avant au lieu d’être en arrière, le cheval a non seulement son poids à reporter vers l’arrière mais également celui du joueur projeté en avant !

L’action principale c’est la résistance de la main sur la bouche. Ce n’est pas une traction violente. C’est une force d’inertie qui est opposée à la bouche du cheval grâce au déplacement du haut du corps vers l’arrière. Les doigts sont fermés, les coudes et les bras sont soudés au corps. Le cheval vient buter contre cette main qui va résister plus ou moins fort en fonction des réactions du cheval.

En résumé : on est assis dans la selle quand on démarre, quand on s’arrête et quand on pivote. Le reste du temps on est au galop enlevé ou au galop en suspension.


#Polopedia

#PoloTechnique

#Jeudepolo

© 2020 Association P&A. Site créé par Balioscom